Hors-série #3 Le problème avec Spark et comment je l’ai remplacé

De Spark à Newton, un gain en temps et de fonctionnalités 📬

Avec un titre pareil, je m’assure déjà un petit lectorat confortable de personnes qui :

  1. Envoient toujours des emails, contrairement à la mort, de nombreuse fois annoncée, de ces derniers.
  2. Sont soucieuses du sort de leurs missives démat’.
  3. Sont mes amis (ne nous mentons pas).

Il est des contextes où Slack ne peut remplacer le mail et où le sms n’est pas indiqué, voilà pourquoi le mail semble resister et conserver sa place au chaud sur toutes nos plateformes.

Spark, le meilleur client mail … en 2015 🏚

En 2015, Spark développée par Readdle nous grisait tant sur iOS que macOS avec une ergonomie centrée sur la volonté de clarifier l’expérience de ses utilisateurs via une boite intelligente capable de filtrer les newsletters des mails vraiment importants. L’application proposait et propose également une fonction snoozing qui, aujourd’hui, devient un standard et promettait de s’enrichir en fonctionnalités tout en restant gratuite.

Au fur et à mesure des mois puis des années, Spark s’est placée dans tous les esprits (le mien en premier lieu) comme la meilleure application pour lire et envoyer ses emails.

Seulement voilà, Spark était la meilleure app selon Apple, oui … mais en 2016. Depuis, autant dire que l’application s’est un peu endormi sur ses lauriers et n’a pas su se remettre profondément en question, notamment concernant son interface qui commence à s’alourdir alors que la tendance graphique se tourne vers la légèreté.

Pire encore, c’est une phrase, pourtant connue, qui m’a fait questionner mon attachement à Spark et qui m’a lentement fait comprendre qu’il fallait changer de service, rapidement.

Si c’est gratuit, c’est toi le produit.

En faisant quelques recherches sur le comment de la gratuité de Spark, vous risquez de trouver des informations… peu rassurantes. Par ici, par exemple, nous laissant comprendre un peu plus le business model de l’intéressée.

En résumé, Spark c’est aujourd’hui une interface peu enthousiasmante et une relation opaque avec nos données.

Le valeureux remplaçant, Newton 🚀

Échaudé, il m’a fallu trouver un remplaçant à mon bien-aimé Spark.

Après force recherches, j’ai jeté mon dévolu sur Newton un arrivant pas si nouveau qui semble avoir parfaitement compris ce que nous sommes en droit d’attendre d’un gestionnaire de mails et surtout, son marché.

Ce qui choc en premier lieu avec Newton, c’est l’apparente simplicité qui se dégage de son interface, ne signifiant pourtant pas que l’application est dépourvue de fonctionnalité, bien au contraire.

  • Snooze
  • Envoi différé
  • Rappel de traitement une fois arrivé devant votre ordinateur

Tout ça, on connait, mais surtout

  • Fiches d’identification de vos interlocuteurs
  • Annulation d’envoi du mail
  • Accusés de reception

Et là sont les trois fonctionnalités qui font de Newton le nouveau service mail parfait, à mon sens.
D’abord, le service fait à votre place quelque chose que nous faisons tous : récupérer des informations sur l’expéditeur inconnu d’un email fraîchement reçu sous forme d’une petite carte avec les données récoltées sur les réseaux de la personne en question. Vous permettant de savoir à qui vous vous adressez.
Mais surtout, l’application vous permet de savoir quand votre destinataire a ouvert votre email, mieux, si c’était depuis un ordinateur ou mobile. Et ça, ça fait gagner un temps précieux.

Ajouté à tout cela, l’application se révèle particulièrement souple dans son utilisation avec des raccourcis clavier bien pensés et une impression de grande légèreté bienvenue quand on évoque un sujet un peu crispant comme les mails. À la manière de Spark, Newton intègre des applications tiers comme Trello, Todoist, etc. pour planifier le traitement de vos mails.

Un mot sur le modèle économique 💸

Ne pas être tributaire du traitement de vos données personnelles et ne pas être le produit et surtout développer de très bonnes applications, ça a un coût. Et pour toutes ces belles fonctionnalités, la confidentialité de vos données et un développement continu garanti, Newton propose un abonnement annuel à 50€.
Un prix qui peut sembler, au premier regard, important par rapport à un client mail gratuit, mais notez que les développeurs de Newton proposent une période d’essai de 14 jours.

Je ne peux que vous inviter à tester cette application qui m’a quasi-instantanément séduit.

Buy Me A Coffee

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑